UN PEU PLUS ET ÇA PASSAIT INAPERÇU!

Si je n’étais allé regarder du côté des podcasts, peut-être aurais-je laissé passer la date !

Tout comme RADIOM, Let There Be Rock a 10 ans !

Si l’on se réfère au premier podcast, le 8 juin dernier Let There Be Rock a eu dix ans.

Dans mes souvenirs, mon fils Bastien, également connu comme animateur de RADIOM sous le pseudo Bastoo, faisait partie du groupe d’étudiants qui participait à la création d’une radio étudiante sur Castres.

Bastoo savait que j’avais “fait de la radio” au début de la libéralisation des radios libres (peu après 1981).

Ce qu’il ne sait peut-être pas, c’est que j’avais “fait de la radio”, pirate cette fois, dès 1970. Je peux l’avouer maintenant, il y a prescription !

J’habitais dans une petite cité de quatre immeubles, dans laquelle vivait aussi (au dernier étage d’un des immeubles) un ancien adjudant des transmissions. Celui-ci nous avait bricolé un émetteur en petites ondes avec une portée d’environ 250 mètres. Il n’en fallait pas plus car l’autorité de tutelle à l’époque, les PTT, était à 600 mètres à vol d’oiseau !

Un tourne-disque, un vieux casque, bricolé lui aussi par notre ancien adjudant, pour en faire un micro, et nous passions nos après-midi à mettre nos disques et à parler dans le micro.

Pour en revenir à Bastoo, il était tout simplement venu me demander si “je voulais bien faire une émission avec la musique de mon époque…”

Et j’ai dit oui.

Et dix ans après, au gré des renouvellements des autorisations d’émettre de RADIOM, Let There Be Rock existe toujours.

Parenthèse, 10 ans de fréquence temporaire pour RADIOM, ça suffit ! Il faut maintenant une fréquence définitive. Je vous engage à aller signer la pétition, il ne reste que quelques heures !

Lorsque j’ai quitté Castres pour un horizon professionnel nouveau, vous pouvez imaginer ma tristesse et le gros pincement au cœur après la dernière de Let There Be Rock, en juin 2016. L’impression que quelque chose qui a compté dans ma vie s’arrêtait.

Arrivé à Oloron Sainte Marie, le bonheur de constater que le studio de RADIO OLORON est à… 150 mètres de mon domicile !!!

Je suis donc allé proposer une émission de Rock appelée… Let There Be Rock (vous vous en seriez peut-être un peu douté). On me trouve un créneau le lundi soir de 20h à 21h.

Et c’est reparti !

La technique faisant bien les choses, Let There Be Rock est à nouveau retransmis en direct sur RADIOM et sur RADIO OLORON depuis janvier 2017.

Que demander de plus ? Pas grand chose car mon petit moment de bonheur musical hebdomadaire perdure ! Et c’est très bien ainsi.

Vive le Rock, et Let There Be Rock sur RADIOM et sur RADIO OLORON  !